3ème étape : Oued El Jdaid/Ba Hallou - 40,5 km

JPEG -

Une étape tout simplement magnifique, un décor à couper le souffle, en perpétuelle évolution. Le désert, ce n’est pas cette longue étendue monotone, loin de là. Ici, on passe en quelques minutes des dunes de sable jaunes aux montagnes noires marbrées, d’un lac salé blanc aux pitons rougeâtre façon western spaghetti. On en prend plein les yeux. Les concurrents aussi, qui ont à peu près traversé aujourd’hui tout ce que le Sahara peut proposer comme relief.

JPEG -

Au départ de la course, ils n’étaient plus que 787 coureurs, tous un peu angoissés par la longueur de l’étape et la chaleur annoncée. Cela n’a semble-t-il pas trop dérangé nos valeureux pompiers qui obtiennent un très bon classement :

  • 50e, Fabien (121)
  • 69e, Claudio (122)
  • 141e, Marc (120)

Le bivouac est situé au pied de la barrière de montagne de Jebel Mondo, ce qui signifie que les coureurs ont une vue très précise de la montée de 1000 mètres sablonneuse qui les attend demain en guise d’ouverture de la grande étape de 75 kilomètres. Mohamad Ahansal (1er au classement général) lève les yeux vers la montagne et parle de bou’ou, un monstre qui, dans la tradition orale marocaine, fait peur aux enfants. Comme tout le monde, il pense à demain...

JPEG -
Photo Pierre-Emmanuel RASTOIN

Source : http://www.darbaroud.com



dr