4ème étape : BA HALLOU / OUED AHSSIA - 75,5 Km

JPEG -

C’est évidemment le plat de résistance de l’épreuve, la journée mythique que tout le monde attend ou redoute, 75,5 kilomètre pour se mesurer au désert, et surtout pour se mesurer à soi même. Une météo plutôt clémente finalement a permis aux deux vagues de coureurs de partir avec le sourire. En effet sur cette longue étape les 5 premières femmes et les 50 premiers hommes (dont Fabien, 50e) au classement général partent trois heures après. C’est l’occasion pour les plus lents d’admirer la foulée des premiers et, souvent, de s’arrêter pour les applaudir.

Le tour de force que constitue cette étape ne concerne pas seulement les coureurs. Du côté de l’organisation également, la mobilisation est totale pour une étape de nuit. Un rayon laser guide les coureurs, qui sont équipés de bâtons lumineux et de fusées de détresse. Les médecins et les contrôleurs sont placés sur six CP tout au long du parcours. Comme les coureurs, ils passeront une nuit blanche, rythmée par le passage des deux hélicos très sollicités. Aujourd’hui plus que jamais, la gestion de course est un véritable challenge. Certains souhaitent courir d’une traite, tandis que d’autre préfèreront profiter des trois derniers CP pour se reposer et s’alimenter.

Au niveau du parcours, on peut parler d’une étape en deux phases. Une première particulièrement difficile avec une terrible montée à 25% par endroits et une fin de course très plate et rectiligne, qui devrait donner lieu à une belle passe d’arme entre les plus rapide.

A l’arrivée, pourtant, il n’y aura que des vainqueurs.

JPEG -

Mercredi soir, l’épouse de Fabien nous donnait quelques nouvelles de nos 3 coureurs :

« Les ordinateurs sont pris d’assaut....et ils n’ont droit qu’à un seul mail par jour....les trois coureurs vous remercient pour vos messages qu’ils reçoivent chaque soir.

L’étape d’aujourd’hui, de la folie, 75.5km dans le sable et les pierres avec la chaleur.

JPEG -

Hier, Fabien a cherché à ralentir car les 50 premiers au classement général partaient 3 heures après les autres et devaient affronter une chaleur encore plus étouffante mais il n’a pas ralenti assez puisqu’il a terminé 50ème......

Les résultats sont excellents puisque ce soir, Fabien est 49ème, Claudio 80ème et Marc 128ème sur 800 concurrents. »

Chapeau messieurs.....et courage pour demain.

JPEG -
Photo Pierre-Emmanuel RASTOIN

Source : http://www.darbaroud.com



dr