Mardi 8 juillet

Hier soir le vent s’est levé et nous avons dû changer de programme. Impossible de partir en jet ski.

Anne-Catherine a donc organisé la rando pour aujourd’hui mais comme ce soir c’est la fête à la paillotte à Gilles,nous avons allégé le programme.

Huit heures, départ pour les aiguilles de Bavella et leur paysage à couper le souffle.

Je reste avec Océane, Emma et Vanesa et nous nous mettons en route plus tard juste après un crochet par les urgences pour faire une radio du pied de Vanesa, nous craignions une fracture de l’orteil mais tout va bien et elle repart avec le sourire.

Après une route qui n’a rien à envier aux cols de nos Alpes, c’est l’arrivée au col de Bavella et le départ de la marche.

On sent bien que pour certains, l’enthousiasme n’est pas au rendez-vous, pour d’autres, ils en auraient encore bien fait un bout, mais tout le monde rempli son contrat et boucle le défi du jour en rejoignant le Trou de la Bombe.

Il fait très chaud et pour les plus en forme, enfin ceux qui ne commencent pas à accumuler les heures de sommeil en retard car il paraît que des bombes à eau se promènent durant la nuit....ne comptez pas sur moi pour vous dire qui aurait eu l’idée stupide de réveiller ses copains avec ce genre de plaisanterie.....nous nous arrêtons au bord d’un lac de montagne pour une baignade rafraîchissante.

De retour à l’hôtel, tout le monde se repose avant la soirée qui promet d’être chaude....

Notre petit groupe fonctionne toujours super bien, les manies et les habitudes des uns et des autres se révèlent et font l’objet de plaisanterie et de rigolades.

Laurent et Stéphane finissent toutes les assiettes, Maeva et Ségolène admirent,photographient, jugent et notent les plastiques de ces messieurs, bref ce n’est que du bonheur et même beaucoup plus que ça.

Je vous envoie tout plein de rayons de soleil et vous donne rendez vous demain pour le récit de la soirée.

Suite de l’aventure ...



Carole