Vendredi 11 juillet

La journée a commencé tranquillement, piscine pour certains et shopping à Bonifacio pour d’autres.

Pour la soirée surprise de ce soir, j’ai demandé à tout le monde de prendre une tenue simple mais élégante. Les filles m’ont montré leurs robes et j’ai pu constater leur bon goût, soie et chaussures chics et surtout qu’avec ma petite jupe blanche en coton j’allais détonner......

Direction Bonifacio avec mes conseillères en relooking, Maeva, Ségolène, Emma et Simon pour le coup d’œil masculin.

Tout le monde s’est mis d’accord sur une magnifique robe un peu sexy mais diablement élégante dans laquelle je me sens super bien mais qui risque de laisser ma tendre moitié sans voix.....Heureusement quand même que je n’ai pas suivi les conseils de notre future styliste Maeva qui aurait choisi pour moi une robe disons plutôt kitsch, rose bonbon.....ah les artistes ! En tout cas on a bien rigolé.

Après un bref repas, nous nous partageons en deux groupes, ceux qui veulent rester à l’hôtel pour jouer au poker et profiter de la piscine ou suivre le Tour de France et ceux qui partent pour la plage du golf de Spérone, une des plus belles de Bonifacio.

C’est une plage privée mais Christina, notre hôtesse de mercredi soir, nous en ouvre l’accès et nous profitons du sable incroyablement doux et de ce paysage de carte postale.

On se laisse même dériver avec Ségolène sur le matelas pneumatique et il nous faudra de longues minutes de nage pour revenir sur la plage.

Christina nous propose ensuite de profiter une dernière fois des joies de sa piscine, comment refuser ? Et en même temps nous nous sentons un peu gêné dans ce paradis que nous ne pensions voir que dans des magazines.

Toute l’équipe s’est installé dans le salon extérieur et nous avons ensuite trinqué avec son mari et leurs amis au bord de la piscine.

C’est à contre-cœur que nous avons quitté Christina et toute sa famille touchés droit au cœur par Anouk qui m’a demandé de lui faire la lecture et par la gentillesse de tous.

Vous croyez peut-être que les ados en ont assez de nos défis et bien c’est sans compter sur la reine du séjour, madame Vanesa qui nous a demandé un défi course à pied....

C’est donc près du phare que tout le monde se retrouve à 20 heures avec un panorama à couper le souffle, le coucher de soleil sur Bonifacio et ses falaises pour un petit footing.

Emma et son courage incroyable m’a confié qu’elle n’avait plus tenté un seul pas de course depuis son opération mais ce soir elle est décidée à essayer et c’est moi qui serai son coach.

Stéphane accompagne Vanesa qui coure devant, courageuse avec ses cannes et je me réjouis de partager avec elle les émotions de nos courses futures.

Océane, bien qu’un peu fatiguée sera accompagnée d’Anne-Catherine et suivra fièrement les filles.

Le groupe parcourt environ 800m jusqu’à un petit phare et le parcours n’est pas plat....A l’arrivée des filles, tout le monde se lève spontanément pour les applaudir et les encourager, cette merveilleuse solidarité qui donne des ailes.

Pour Emma c’est un vrai effort et ses muscles tirent un peu mais elle s’accroche et est merveilleuse de volonté et de courage. De temps en temps nous faisons une petite pause mais très vite elle repart et son visage est illuminé de bonheur.

Le retour se passe dans le même esprit et nous profitons de chaque minute dans ce paysage de rêve. Jamais Vanesa, Emma, Océane et nous les grands n’oublierons cette séance de course. A l’arrivée nos trois championnes auront droit à la photo avec Julien mais même si c’est une bombe en course, ce soir ce sont les filles nos stars du sport.

Océane étant un peu fatiguée je reste avec elle à l’hôtel pour un repas en tête-à-tête et je la couche tôt car demain il y a kayak. Pas de soucis pour maman Françoise, tout va bien.....

Le soleil brille toujours et le programme de la journée est chargé, kayak, maquillage et « ravalage de façade » avant la grande soirée de gala.

Je me réjouis beaucoup mais je sais aussi que demain nous rentrons et je n’aime pas cette idée même si ma troupe me manque.....

Suite de l’aventure ...



Carole