Lundi 13 juillet, le retour !

Lundi 13 juillet, le retour.

JPEG -

Après un voyage sans hisoires bien qu’une rencontre inopinée avec Frank ait retardé un des véhicule.....nous arrivons à l’aéroport d’Ajaccio.

Arrivés à Genève, les retrouvailles avec les familles sont toujours un moment chargé d’émotion mais bien trop bref beaucoup ayant une longue route à parcourir.

Ce soir, je suis devant mon ordinateur, remplie de tout ce que j’ai reçu durant ce voyage inoubliable et je voudrais remercier une dernière fois tous ceux qui ont rendu cette aventure possible.

Un coup de chapeau tout spécial à Laura et Océane, nos pitchounettes qui doivent encore porter un masque dans les endroits fermés et qui ont eu à subir l’idiotie et la bêtise des gens tant à l’aéroport de Genève que dans les magasins de Porto Vecchio. Laura a alors eu un coup de génie qui m’a totalement bluffé. Elle a pris un feutre noir et à inscrit sur son masque :

Ce n’est pas la grippe porcine mais un cancer !

JPEG -

Une telle maturité et une telle intelligence se passe de tout commentaire, chapeau Laura !

Pour terminer les récits consacrés au Défi des Etoiles 2009 et à ses acteurs, je voudrais vous livrer les quelques lignes que je leur ai adressé hier soir.

Le Défi des Etoiles 2009 touche à sa fin, déjà, mais quelle belle aventure !

Merci à vous tous pour le bonheur que vous m’avez apporté, c’est un privilège de faire un bout de chemin avec vous.

Merci pour les rires, les aventures sportives, les discussions et les émotions que nous avons partagé.

Merci à toute ma formidable équipe d’accompagnants,

JPEG -

Françoise avec qui je collabore depuis si longtemps, je te souhaite le meilleur pour la suite.

JPEG -

Céline qui va devenir un médecin génial, viens vite vivre à genève, on t’attends tous.

JPEG -

Laurent, souvent j’ai l’habitude de dire que ces enfants nous font grandir alors que dire de la métamorphose de notre Docteur Mamour ? Merci de ton engagement fidèle à mes côtés.

JPEG -

Cédric dit Camomille, ta conduite sportive n’a pas rassuré tout le monde mais rendez-vous pour d’autres aventures sous d’autres latitudes.

JPEG -

Etienne, si nous avions été sur un bateau j’aurais été le capitaire et toi mon second, tellement précieux. Merci de me faire croire encore en l’amitié !

JPEG -

Résumer Frank et Véronique est impossible, ce que je voudrais simplement vous dire c’est que votre générosité nous a bouleversé.

JPEG -

Frank, ton sanctuaire est un des plus beau cadeau que j’ai reçu de toute ma vie. Tu as mis les pièces de mon puzzle en place, tu es un homme libre Frank et mon rêve est qu’un jour Bout de vie et Courir...Ensemble bâtissent un projet ensemble.

Ce soir il faut que nous te rendions Jo Zef à regret mais un peu de chacun de nous vous accompagnerons a quotidien.

Vous êtes à jamais dans nos cœurs comme cette île que j’aime viscéralement.

Demain viendra le moment de la séparation, chacun retournera dans sa famille mais ce dont je suis certaine c’est que personne n’oubliera le Défi des Etoiles !

Comme je vous le répète souvent, n’oubliez jamais de dire à vos proches que vous les aimez alors je vous les dis à vous ma famille de cœur, je vous aime et je vous promets que tant que j’aurai la santé je me battrai tous les jours pour vous et tous les autres.

MERCI !

Voilà ce que je tenais à partager avec vous tous qui nous avez suivi.

Vous les parents je vous les rends à contre-cœur, vous avez des enfants merveilleux !

Ce soir Emile m’a appelé de Glovelier pour m’annoncer que son âne Nicotine venait de mettre bas d’une petit ânesse toute noire et il m’a demandé d’en être la marraine. Je ne sais pas exactement quel est le rôle de la marraine d’un ânon mais cette demande m’a beaucoup touché et je me réjouit de vite monter dans le Jura pour la caresser.

Maintenant je vais essayer de trouver le sommeil mais je sais que mes rêves vont très vite me ramener en Corse.

P.S. pour cet article de retour, voici les premières photos de notre aventure. Je les ai choisies plutôt sérieuses mais dès mon retour de vacances, comptez sur moi pour vous en faire partager d’autres beaucoup plus « délirantes ».



Carole