Dans l’oeil des Enfoirés !

Vendredi 14 heures, nous avons rendez-vous à la gare pour notre grand départ direction Montpellier.

Tout le monde arrive à l’heure et, comme chaque année, nous immortalisons ce moment par une photo.

JPEG -

Il y a beaucoup d’enfants qui n’ont jamais assisté au concert des Enfoirés mais tous ont hâte de vivre cette expérience unique.

Un bref au revoir aux parents et en route, cette année, le train est à l’heure !!!!

Nous profitons du voyage pour préparer le cadeau que nous remettrons à Jean-Jacques, un service pour le petit déjeuner pour toute sa famille qui sera décoré par tous les enfants.

Cela fait 10 ans que j’ai eu le privilège de rencontrer Jean-Jacques et nous choisissons comme thème de décoration l’étoile de Courir...Ensemble et le chiffre 10.

Tout le monde se donne beaucoup de peine et le résultat est magnifique.

Arrivés à Montpellier nous nous dirigeons vers notre hôtel à quelques mètres de la gare et ensuite direction le restaurant pour remplir les estomacs affamés.

Avant d’aller nous coucher, nous répétons la chanson que nous allons offrir à Jean-Jacques le lendemain, une reprise de « Encore un matin » à la sauce Courir...Ensemble. Tout le monde donne de la voix, le résultat est super !

Pour remercier Jean-Jacques de tout ce qu’il a apporté aux enfants de Courir...Ensemble depuis 10 ans, nous lui remettrons le lendemain 10 étoiles symbolisant 10 qualités avec, pour chaque étoile, un petit texte qui sera lu par tous les enfants.

Mais maintenant, il est l’heure d’aller se coucher avant la journée de demain qui s’annonce chargée.

Réveil matinal, il pleut ! Comme nous avons prévu un tour de ville à pied ce n’est pas vraiment la météo idéale. Néanmoins nous quittons l’hôtel en pensant que cela va s’arranger, après tout nous sommes dans le sud !!!

Et bien non, il a plu toute la journée et après le tour de ville très intéressant, nous avons pu aller acheter quelques paires de chaussettes....

JPEG -

C’est un restaurant typiquement brésilien qui nous a accueilli à midi après une heure de shopping intensif durant laquelle tout le monde ait cherché un souvenir pour ses parents et ses frères et soeurs.

Après le repas nous avons rejoint le Planétarium pour une séance passionnante consacrée à la galaxie et au système solaire.

Enfin, nous prenons la direction de l’Arena de Montpellier, gigantesque et magnifique salle de concert et de sport.

Il faut très très froid et il pleut toujours. Nous avons rendez-vous avec Maya à la porte 8 mais plein d’autres personnes veulent profiter d’entrer avant l’ouverture officielle des portes et je dois jouer des coudes pour m’imposer. Après une dernière répétition de notre chanson sous la pluie pour nous réchauffer, Maya arrive et nous entrons dans la salle.

JPEG -

Cathy nous accueille avec son sourire légendaire et sa gentillesse et nous attendons les artistes.

Depuis plus de trois ans Océane attend de pouvoir venir au concert des Enfoirés mais chaque année son état de santé ne le lui permettait pas. Cette année elle est là et est méga fan de Christophe Maé. Quand je le vois entrer dans la salle, je prends Océane par la main et nous nous frayons un chemin parmi les enfants des autres associations, et spécialement les filles...., qui se ruent littérallement sur lui.
Le masque d’Océane nous facilitera les choses et la puce aura droit à un très gros câlin du chanteur, ému par le regard perçant qui dépasse du masque.

JPEG -

Il viendra ensuite voir tout le groupe et nous pourrons faire de très jolies photos.

Tout à coup j’entends derrière moi une voix que je connais bien qui me dit : « Carole je suis à toi » !!!! Jean-Jacques, une fois de plus est là, disponible pour nous les « p’tits suisses ».

Tout le monde se met en place et nous lui remettons les 10 étoiles de Courir...Ensemble. Chacun lit son texte avec application et je terminerai en lui remettant l’étoile de l’amitié.

JPEG -

Je me suis amusée à compter combien d’enfants avaient eu le privilège d’assister au concert en 10 ans et je suis arrivée au total incroyable de 220 !!!! J’ai donc collé 220 petites étoiles, symbole de tous ceux qui ont marqué notre histoire durant 10 ans.

Après avoir interpreté notre chanson, les enfants lui ont offert notre cadeau et il a pris le temps de discuter avec chacun, de dédicacer les paroles de la chanson et de faire de nombreuses photos.

On oublie parfois que pour les enfants qui sortent à peine des traitements ou qui ont des séquelles graves, la rencontre avec un personnage connu est source d’une émotion tellement vive qu’ils craquent, comme si tout ce bonheur après tant d’heures douloureuse était presque trop grand.

Cette année c’est notre grand Florian qui a profondément ému toute notre équipe. Son combat nous a tous impressionné et les moments que nous avons partagé durant ce week end resteront gravés dans nos mémoires. Jean-Jacques ne s’y est pas trompé et a pris le temps de parler avec notre Florian.

En entendant certaines histoires, on ne peut pas s’empêcher de penser que parfois la vie est profondément injuste et qu’à la maladie certains enfants doivent encore ajouter la douleur de la séparation. Durant tout le week end c’est Marie qui me touchera en plein coeur. Bien sûr parce qu’à travers elle je repars trente ans en arrière mais aussi parce que nous les grands on voudrait tous tellement lui alléger son quotidien, pouvoir lui enlever un peu de sa peine.

JPEG -

Alors quand Jean-Jacques l’a vue, le visage innondé de larmes, ayant de la peine à respirer il lui a dit qu’il serait déguisé en gentil monstre durant le spectacle et qu’il allait chanter : « de la tendresse, j’veux de la tendresse.... » et qu’il chanterait ces mots pour elle tout spécialement. Marie n’en revenait pas, elle ouvrait de grands yeux. Alors quand devant 15’000 personnes Jean-Jacques a chanté « de la tendresse, MARIE, j’veux de la tendresse » quand elle a entendu son prénom, j’ai cru qu’elle allait s’évanouir de surprise.

Avant de nous quitter, j’ai demandé à Jean-Jacques de me dédicacer le drapeau que je prendrai dans le désert, ce qu’il a fait avec beaucoup de gentillesse.

JPEG -

Le moment de la séparation est arrivé bien trop vite comme chaque année mais l’heure du concert approchait et il nous fallait gagner nos places.

Durant presque cinq heures nous avons chanté, dansé, applaudit au rythme des Enfoirés. Quel bonheur de voir Florian debout frapper des mains et chanter !

JPEG -

Un concert, comme à chaque fois, rempli de joie, de bonne humeur, d’émotion et d’amitié.

JPEG -

Notre benjamine Camille s’est endormie pour les trois dernières chansons mais elle en profitera lorsque le concert passera à la TV.

De retour à notre hôtel, c’est rempli de bonheur et de musique que nous avons profité d’une bonne nuit de repos.

Dimanche matin, 8h30, nous quittons l’hôtel, direction la grotte des Demoiselles.

Une grotte à laquelle on accède avec un funiculaire et qui est incroyablement bien conservée. Dans la salle principale, on peut y mettre Notre Dame de Paris, cela donne une idée de la grandeur.....

JPEG -

Après avoir visité la grotte, il est temps de reprendre le chemin de la gare pour rentrer.

A tous les enfants je voudrais dire quel plaisir j’ai eu à partager ce week end avec eux. Leur comportement a été exemplaire et toutes les étoiles que j’ai vues briller dans leurs yeux m’ont donné de la force et du courage pour l’avenir.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu ce voyage possible.

Nathalie et Martine nos infirmières pour leur enthousiasme et leur
énergie.

Roland qui nous a accompagné et a géré les finances et à tous nos fidèles donateurs.

Catherine, Alicia, Véronique et Sandra pour leur aide à l’organisation du voyage.

Maya, Alexis et Cathy pour leur accueil sur place et leur incroyable gentillesse et disponibilité.

Et enfin Jean-Jacques sans qui rien ne serait possible. Nous avons essayé bien modestement de mettre des mots sur tout ce qu’il apporte aux enfants mais je sais que leurs regards lui en a dit bien plus.



Carole