Le bal des Enfoirés

Samedi 4 février, par des températures à ne pas mettre un esquimau dehors, nous nous retrouvons sur le parking de la patinoire de Meyrin où nous attend notre car.

Les parents se réchauffent à l’intérieur en attendant le départ et surtout l’arrivée de Komyo dont les parents ont suivi un groupe de voitures en croyant qu’il s’agissait de nous et qui font route vers on ne sait où ......
Enfin Komyo nous rejoint et c’est parti pour un week end placé sous le signe de la musique et de la gourmandise, à Lyon.

Cette année, le Docteur Marc Ansari et Axelle Catenne nous accompagnent. Le Docteur Ansari tout le monde le connaît mais pour lui, ce voyage est une première et nous sommes tous très heureux de partager deux jours avec lui « sans blouse blanche ».

Axelle nous a accueilli chez elle à Nice lors de notre week end canyoning et j’ai beaucoup de plaisir, après lui en avoir tant parlé, à partager cette nouvelle aventure avec elle.

Notre voyage en car sera l’occasion de préparer les surprises que nous réservons à Jean-Jacques Goldman, grâce à qui nous pouvons, pour la onzième fois, assister au concert des Enfoirés.

Arrivés à Lyon, nous attendons Emma, Valentin et Baptiste qui nous rejoignent pour visiter la ville. Initialement prévue à pied, la visite se passera en car pour des raisons évidentes de météo. Malgré le soleil la température est de -12 avec du vent......

Le froid ne découragera personne pour aller admirer la vue sur la magnifique ville de Lyon depuis la basilique de Fourvière.

JPEG -

Après ce tour instructif, nous rejoignons notre hôtel pour le repas et la prise des chambres.

Une fois les estomacs pleins, il est temps de répéter la chanson que nous interpréterons ce soir à Jean-Jacques, accompagné par Valentin à la clarinette. Il a lui-même préparé un arrangement de « Il changeait la vie » sur laquelle j’ai réécrit les paroles pour les adapter à notre groupe.

Cette année, nous avons choisi le thème du calendrier et chaque enfant a représenté un mois avec sa photo sur sa page qu’il a décorée dans le car et pour chaque mois, un petit cadeau représentatif offert à Jean-Jacques.

Après la répétition, il est temps de passer aux choses « sérieuses », le moment shopping dans le plus grand centre commercial de Lyon, La Part Dieu. Nous nous répartissons en petits groupes mais un samedi polaire à Lyon, tout le monde est venu faire les boutiques et c’est à peine si nous arrivons à marcher.

Malgré tout, certaines vont quand même dénicher de jolis présents à ramener à leurs familles.

Il est déjà temps de nous rendre à la Halle Tony Garnier où nous sommes attendus.

Notre car étant annoncé, nous entrons directement dans le parking VIP à quelques mètres de la porte d’entrée et nous avons une pensée pour tous les gens qui attendent dans le froid depuis plusieurs heures, emballés dans des couvertures de survie pour les plus prévoyants.

Notre fidèle Cathy dont la gentillesse n’a d’égal que le sourire, nous attend et nous emmène dans le bar des artistes où Jean-Jacques nous rejoint très vite.

Comme chaque année, nous passons un moment riche en émotions et en partage. Notre chanson, que nous avons également dédiée à notre docteur Marc, lui plaît beaucoup et Valentin nous fait forte impression avec sa clarinette.

Chaque enfant offrira ensuite son cadeau et nous échangeons tous ensemble quand tout à coup, je vois Mila qui est juste devant moi, devenir toute pâle. Sans me retourner, je comprends qui vient d’arriver, Mimi Mathy que Mila rêve de rencontrer.
Jean-Jacques ira lui demander de venir un petit moment vers nous, ce qu’elle fera pour la plus grande joie de tous.

Déjà il est temps de se séparer pour rejoindre nos places dans la salle et pour croquer un sandwich avant le début du concert.

Quatre heures de musique, de costumes, de décors, tous plus magiques les uns que les autres. Nous avons chanté, dansé, crié, ri, un pied de nez à cette foutue maladie !

Même Camille ne s’est pas endormie cette année et a applaudi jusqu’au bout du concert.

Après une bonne nuit de repos, nous nous retrouvons le lendemain matin pour un petit déjeuner copieux et la matinée surprise, l’atelier macarons.

Nous sommes accueillis dans une magnifique chocolateri pour un cours de cuisine sur la fabrication des macarons.

Tout le monde sait que j’en suis friande et je reçois un magnifique tablier brodé sur lequel tout le monde inscrira un petit mot souvenir. Cette attention me touche beaucoup, moi qui ne suis pas douée en cuisine, au moins j’ai un tablier de chef !!!!

Durant trois heures nous allons tous ensemble confectionner de délicieux macarons au chocolat et à la framboise que nous pourrons emmener afin de régaler nos familles.

De la plus petite aux plus grands, tout le monde a eu énormément de plaisir et j’ai déjà plusieurs demandes pour recommencer l’expérience.

Après une pizza bien méritée, nous avons rejoint le musée des miniatures pour une denrnière visite avant le retour sur Genève qui s’est passé dans le plus grand calme, une certaine fatigue, bien compréhensible se faisant sentir.

Après ce merveilleux week end, je tiens à remercier du fond du coeur :

Tous les participants pour votre bonne humeur, votre enthousiasme et votre joie de vivre.

Nos accompagnants pour votre disponibilité, votre efficacité et votre participation active à la chorale de Courir...Ensemble !

Quel gourmand ! Axelle et Estelle

Jean-Jacques, notre ami fidèle sans qui rien ne serait possible. Notre fidèle Cathy pour son accueil et son amitié, Alexis, toujours discret mais oh combien efficacer et Maya pour son organisation parfaite.

Tous nos donateurs qui ont rendu ce voyage possible.



Carole