Samedi-dimanche et lundi en mode « rando »

Samedi,

Nous quittons Modrudalur après un petit déjeuner copieux pour les contrées sauvages et reculées de l’est de l’Islande.

Nous arrivons à Egilstadir où nous sommes sensés nous approvisionner pour les trois jours suivants durant lesquels nous serons en autonomie complète pour les repas.

Nous lâchons nos ados pour qu’ils se familiarisent au supermarché local pendant que nous essayons de penser à tout pour nourrir nos fauves. D’ailleurs l’un de nos caddie restera dans le magasin. La facture est impressionnante !!!

Toujours à la recherche d’Oscar, nous trouvons un splendide coffre elfique en bois au sommet de la montagne des elfes. Gravé dessus, un lit qui nous indique le lieu de notre prochain bivouac et une clef car le coffre est muni d’un gros cadenas.

En route maintenant pour Breidavik. Les paysages sont magiques, à couper le souffle et nos véhicules souffrent dans les cols et les pierriers.

Bref arrêt à Bakkagerdi où une impressionnante colonie de macareux nichent dans les rochers.

Enfin, notre refuge apparaît, une adorable maisonnette verte, magnifiquement équipée dans laquelle nous serons comme des coqs en pâte.

A la demander générale, Stéphane nous donne le premier cours de salsa, merenge et bachata. C’est un moment de pur plaisir, entre fou-rire et rythme caliente.

Nos ados démontrent de réelles aptitudes et nos accompagnants sont plus que motivés auprès de nos pitchounettes.

Il est temps de regagner nos lits pour une bonne nuit de repos.

Dimanche,

Journée sportive pour les motivés. Nous faisons route vers Husavik et un groupe grimpe le premier col à pied avant d’être rejoint par tout l’équipe et de partager un pique-nique.

Perdu au milieu de nulle part, notre refuge du jour, identique à celui de la veille, Husavik.

Sport au programme, Océane et Angélès se joignent aux garçons pour un footing sous la direction experte de Stéphdeplo.

Stéphane fera souffrir les quelques inconscients qui tente sont circuit training. Mes épaules peuvent en témoigner......

Second cours de salsa, nous commençons à maîtriser les tours et le guidage de la partenaire.

Soirée autour de la suite de l’énigme d’Oscar, la recherche de la clef et l’ouverture du coffre. A l’intérieur, quatre parchemins qui nous révèleront à l’aide d’une bougie, les lieux de nos prochaines activités. L’équitation à Husey pour aujourd’hui et, pour les jours qui suivent..........

Tout le monde part se coucher mais la journée n’est pas encore finie. Il est presque minuit et Marc m’emmène dehors, me met un masque sur les yeux et me fait monter dans un minibus, direction je ne sais pas où.

Après une route qui me semble interminable, nous nous arrêtons et il me laisse seule sur la route en me disant.....va tout droit !

Après plusieurs minutes de marche, j’aperçois un feu avec tout le monde autour.

Les « voyous » m’ont préparé une magnifique surprise pour mon anniversaire. Je ne me suis doutée de rien. Accompagnés par Slye à la guitare, ils me chantent une magnifique chanson de JJ Goldman revisitée spécialement pour moi et m’offrent des présents trouvés depuis le début de notre voyage.

Inutile de vous dire que l’émotion a été à son comble et que je n’oublierai jamais cette nuit magique.

Lundi,

Nous quittons Husavik en direction de Husey et notre prochain refuge, certainement sans wi fii.

Je vous donnerai des nouvelles dès que je le pourrai et je remercie Didier qui a mis sur le site les photos de ces derniers jours et qui n’est plus à Genève, donc plus de photos jusqu’à notre retour......

Un gros bisou à tous et toutes.



Carole

<< Jour précédent

Jour suivant >>