Révélation !

Vous êtes certainement curieux de savoir ce qui est arrivé à notre compagnon de voyage Oscar ?

Et bien la vérité sur sa disparition nous a été révélée par lui-même ! En effet, après avoir reçu la réponse à notre courrier envoyé au Ministère Elfique qui nous disait que, bien qu’une enquête ait été menée en son temps sans résultat, nous n’étions pas de la famille et aucune information ne pouvait nous être communiquée.

Dernière chance pour nous d’y voir clair, le parchemin trouvé auprès de la statue des deux soeurs.

A notre grande surprise, il est de la main d’Oscar et nous dit que la rennes est sous nos yeux.

S’en suit une période de réflexion fébrile de la part de tout le monde. Nous reprenons tous les indices que nous avons récolté durant notre périple et, comme nos ados sont devenus de fins enquêteurs, ils ne tardent pas à se concentrer sur le coffre en bois et à y découvrir un double fond !

A l intérieur une lettre d’Oscar qui nous a suivi depuis notre départ et qui nous raconte son histoire, son coup de foudre pour une elfe et son passage dans leur royaume où il vit heureux.

Rassurés sur son sort, nous pouvons maintenant nous concentrer sur notre dernière soirée.

Toute l’équipe des accompagnants a souhaité remercier les ados pour tout ce qu’ils ont apporté à cette aventure inoubliable et nous avons inventé un conte qui parle de 6 trolls et de la reine des fées.

Ce moment, entre rire et larmes nous a permis de partager avers les ados notre bonheur de les avoir rencontrés et d’avoir eu la chance de faire un bout de chemin avec eux.

Quelques courageux ont eu envie d une dernière séance de sport avec Stéphane, quant aux autres ils ont passé le reste de la soirée, et de la nuit, dans leurs petits chalets.

Samedi,

Après un petit déjeuner pendant lequel on peut deviner que la nuit a été courte pour certains.....nous prenons la route pour Reykjavik. Le retour à la civilisation est brutal et je me retiens pour ne pas dire à notre chauffeur de planter la marche arrière et de repartir là où la nature est reine !

Arrivée sur le port, nous trouvons quelques magasins pour un petit moment de shopping et nous en profitons pour une dernière fois gâter nos accompagnants. Comme les ados les connaissent moisis, c est facile de cibler nos achats sur un trait de leur caractère ou une de leur petite manie. Le plus difficile sera de réussir à faire nous achats sans qu’ils ne s aperçoivent de rien.

Repas de midi dans un restaurant italien où les pizzas et le buffet de pâtes sont littéralement engloutis par nos aventuriers.

Le ventre plein nous décidons de terminer notre voyage par le lieu touristique par excellence, le Blue Lagoon. Un centre de bains luxueux où l eau ressemble à du lait, creusé dans la roche à la température de 38 degrés.

Nous y passons l’après midi entre masque facial à la silice et délices aquatiques.

Notre repas du soir pris sur place, il est maintenant temps d’ offrir à nos accompagnants leur petit souvenir.

Pour Alvaro, une topette aux couleurs islandaises pour ses longues jujube de travail.

Pour Marc un t-shirt pour le consoler de n avoir pas trouvé la femme de sa vie parmi les elfes islandaises.

Pour Laurent un bonnet de macareux à coiffer lorsqu’il doit faire un soin à un de ses petits patients.

Pour Stéphane un recueil de citations vikings pour enrichir sa collection.

Pour Slye, un recueil de photos de macareux et, à son grand regret, le même couvre chef que Laurent.

Pour Stephdeplo, un t-shirt avec sa phrase fétiche.

En trainant les pieds, il nous faut maintenant prendre le chemin de l’aéroport, rendre nos bus et aller nous enregistrer.

Avant de passer le contrôle, dernière cérémonie du Juju dont je vous parlerai dans un autre article et après, un autre grand moment de shopping car il était totalement improbable dans ce pays où toutes les filles s’habillent en leggings informes de trouver à l’aéroport une boutique Victoria’s Secret......LA marque américaine de sous vêtements. Les filles se lâchent et les garçons commentent !

Après un vol sans histoire, nous arrivons à Cointrin à 4h30 du matin pour nous, heureux de retrouver les familles mais tristes à l’idée de moins séparer.

 

 

 

 

 

 

 






Carole

<< Jour précédent

Jour suivant >>