Bon anniversaire les Enfoirés

2014, voilà déjà treize ans que nous avons le privilège de retrouver toute la troupe des Enfoirés pour partager un week-end de rêve, loin de l’hôpital et des traitements.

Cette année c’est à Strasbourg qu’à lieu le concert intitulé : « Bon anniversaire les Enfoirés ». Cela fait 25 ans que Coluche a eu ce coup de génie qui a changé et amélioré la vie de millions de personnes.

VENDREDI, 9h, nous retrouvons notre car pour le départ. Cette année, je suis entourée d’une équipe d’accompagnants de premier plan avec notre médecin Eliane qui, je tiens à le rappeler, prend du temps sur ses congés pour nous accompagner, Jennifer notre avocate qui participe à un voyage pour la première fois et Stéphane que l’on ne présente plus et qui s’investit avec nous depuis plusieurs années mais n’était jamais venu aux Enfoirés.

JPEG -
Jennifer et Stéphane

JPEG -
Eliane notre médecin

Les enfants ont été choisis par le Dr Ansari et j’ai le grand bonheur d’emmener Alison, Camille et Alicia, Angéles, Lucia et Pedro, Marie, Manu, Amélie qui après sa fièvre de dernière minute l’an dernier est bien au rendez-vous cette année, Camille et Téo, Marina, Stéphane, Mehdi, Mattéo et Alexis.

JPEG -
Toute notre petite troupe

Cette joyeuse troupe de 8 à 26 ans embarque dans notre grand car direction Strasbourg. Durant les premiers kilomètres l’ambiance est calme. On entend juste les filles qui se retrouvent après leur aventure islandaise et babillent joyeusement.

A midi nous nous arrêtons un peu avant Bâle pour pique niquer et nous dégourdir les jambes.

Reprise de la route, le repas a rapproché nos participants et les bavardages reprennent.

Arrivés à Strasbourg, le soleil est de la partie. Nous prenons nos chambres et après un petit moment de repos, préparation de la rencontre avec Jean-Jacques.

Après « C’est mon combat » impossible de refaire une chanson donc nous avons choisi d’offrir à Jean-Jacques des petits pots décorés par les enfants dans lesquels nous y avons mis des M&M’s de couleurs différentes.

JPEG -

Nous avons également écouté plusieurs chansons de Jean-Jacques et chaque enfants a choisi celle qui faisait battre son cœur un peu plus fort et chacun a noté sur un ruban pourquoi il avait choisi sa chanson. J’ai été touchée et parfois étonnée des choix et des émotions que les enfants ont perçues dans les textes et les mélodies de Jean-Jacques.

« Ensemble » a recueilli la majorité des suffrages et 12 ans après elle me fait toujours autant frissonner et me rappelle avec force Tiffany, Seb et la création de Courir...Ensemble.

Après le travail, première balade dans la ville et visite de la cathédrale avant notre repas dans un restaurant typique alsacien. La question qui les préoccupe : « Est-ce qu’on sera obligé de manger de la choucroute ? » Pas de souci, ils savent aussi cuisiner d’autres plats en Alsace mais pas assez de pâtes pour Alexis...

JPEG -
Maison typique alsacienne

Nous sommes dans une salle réservée autour d’une belle table, un peu serrés mais chacun profite du repas.

Retour à l’hôtel et dodo, la journée de demain sera longue et chargée.

SAMEDI : Tout le monde est à l’heure au petit déjeuner, pas de panne d’oreiller.
Nous avons organisé un rallye dans la vieille ville afin de découvrir le charme de Strasbourg. Eliane, Jennifer et Stéphane emmènent la majorité des enfants pour résoudre les énigmes du rallye. Quant à moi je reste à l’hôtel avec ceux pour qui le rallye représente une trop grande fatigue compte tenu du programme de la journée et surtout du concert.

JPEG -
Mehdi aide Alison à remplir les petits pots de M&M’s

JPEG -
Tous nos petits pots remplis

Nous prenons le temps ensemble de créer les textes qui agrémenteront notre rencontre avec Jean-Jacques et je suis encore une fois touchée des mots tellement justes et forts avec lesquels les enfants expriment leur bonheur d’être dans le moment présent.

Nous rejoignons les participants au rallye dans le cœur de Strasbourg pour un repas bien mérité et le moment shopping du week-end. C’est une tradition, chacun reçoit une petite somme d’argent mais je tiens à ce qu’ils ramènent tous un petit souvenir à leurs parents. C’est un plaisir de les voir choisir avec attention des petits présents.

JPEG -
Equipe de filles encadrée par Eliane

Nous n’oublions pas nos accompagnants, Camille et Alicia m’aident à choisir un modeste témoignage de notre reconnaissance. Je ne serai pas oubliée, merci les filles !

Retour à l’hôtel, il s’agit de se pomponner pour le concert. Les filles ont mis leurs habits de lumière, ça brille, Téo arrive très élégant dans sa chemise blanche, quant à Alexis il a revêtu son t-shirt Courir...Ensemble pour me faire plaisir.

Difficile de joindre notre contact sur place mais après plusieurs essais Maya nous guide et nous entrons dans la salle, direction les coulisses où nous retrouvons nos amies de l’association « Petits Princes » et notre Cathy qui nous accueille depuis de nombreuses années avec sa générosité et son immense gentillesse.

Dans la salle nous nous dépêchons de distribuer à chacun son pot et son ruban, le temps presse, Jean-Jacques ne va pas tarder. Il y a déjà Jean-Baptiste Maunier et Grégoire. Lââm arrive à son tour puis Amel Bent, Hélène Ségara, les enfants sont muets sur place. Pour beaucoup c’est une première et l’émotion les cloue debout. Leurs yeux brillent et les sourires en disent beaucoup sur leur bonheur.

JPEG -
Amel Bent et nos pitchounes

Tal nous rejoint et me demande qui nous aurions envie de voir, c’est la première fois que l’on me pose cette question et cette jeune artiste que je connais peu me touche par sa simplicité et sa gentillesse. Je sais que Stéphane rêve de rencontrer Matt Pokora, quant à l’attachement de Marie pour Mimi Mathy, ce n’est un secret pour personne, un peu prise de cours, je lui parle de ces deux artistes. Avec un naturel épatant, Tal me dit : Ok je vais les chercher !!!

JPEG -
Merci Tal !

Moins de cinq minutes après, Matt Pokora arrive. Stéphane qui n’a pas entendu ma conversation avec Tal ne se doute de rien et me tourne le dos. Je l’appelle, il se retourne et là, je vous avoue que trouver les mots pour vous décrire son expression n’est pas simple. Il passe de l’incrédulité à un bonheur parfait. Je le regarde poser fièrement aux côtés de Matt pour la photo qui ornera sans doute sa chambre et je me rappelle de Stéphane sur son lit d’hôpital, replié sur lui-même par la douleur, hermétique à toute proposition. Quel chemin parcouru en quelques mois !!! Chapeau Stéphane, et après tant d’années j’avoue que ces enfants m’impressionnent toujours autant !

JPEG -
Rencontre magique

Marie l’espérait, Marie l’attendait, elle arrive pour son plus grand bonheur et sa plus grande émotion, Mimi nous rejoint.....et Marie laisse couler ses larmes.

JPEG -
Mimi avec Camille

D’autres artistes vont venir embrasser nos enfants et recevront une petite gourmandise typiquement helvétique, dans le désordre, Maxime Leforestier, MC Solaar, Patrick Fiori.

Mais celui que nous attendons tous arrive, Jean-Jacques, souriant, disponible. Je vois les yeux des enfants s’agrandir et mes accompagnants cloués sur place par l’intensité du moment. Je dois bien avouer que malgré les années moi aussi j’ai le cœur qui bat fort et je voudrais arrêter le temps pour m’imprégner des étoiles qui brillent dans les yeux des petits et des grands.

JPEG -
Jean-Jacques, un ami fidèle et généreux

En « maître de cérémonie » Mehdi parle le premier et les autres enchaînent. Ces gamins m’impressionnent, ils y vont, n’ont pas peur, sans doute conquis et mis en confiance eux aussi par l’attention que leur porte Jean-Jacques.

Chacun lui remet son petit pot et lui explique quelle chanson il a choisi et pourquoi. Jean-Jacques est très attentif à chaque mot et tous les enfants auront leur moment privilégié.

JPEG -
Moment privilégié pour chacun

Lorsque nous avons écouté les chansons à l’hôtel, Alison nous avait chanté « C’est mon combat » et je lui avais bien dit de ne pas dire à Jean-Jacques que sa chanson préférée était notre « hymne ». Bien évidemment au moment où Jean-Jacques lui demande quelle chanson elle a choisi, elle lui répondra......« C’est mon combat » !!! Eclat de rire général et Jean-Jacques qui me dit : « Celle-là aussi j’y ai participé » Géniale ma puce !!!!

Il est déjà temps de rejoindre nos places dans la salle. Nous quittons Jean-Jacques à regret après ce moment, comme chaque année, intense et bien trop court. Nous lui offrons encore rapidement le caquelon à fondue que nous lui avons apporté. Quelques photos, un bisou et déjà il faut se quitter.

Nous rejoignons la salle, les enfants sont surpris que les meilleures places nous soient réservées.....la gentillesse de Cathy et Maya.

JPEG -


JPEG -
Séance photo avant le concert

20 heures, le concert débute et pendant presque 5 heures, les notes et les refrains des Enfoirés nous entraîneront dans une folle ambiance. Les enfants chantent à tue-tête dès qu’ils reconnaissent les mélodies. Ils dansent, frappent dans leurs mains. Rien ne semble les fatiguer, ils sont heureux.

JPEG -
Mattéo et Alexis


JPEG -
Camille et Angeles

J’avais envie depuis quelques années d’emmener Alison au concert car, bien que non-voyante, elle aime tellement la musique, danser et chanter. Durant tout le concert elle n’a jamais eu de coup de mou. Quel bonheur pour moi de partager ce moment avec elle ! Nous avons fait les folles et j’ai essayé de lui expliquer, aidée par Marie, les décors et quels étaient les chanteurs sur scène.

Vient le moment de la chanson des bénévoles, le décor s’illumine et je vois un magnifique arc-en-ciel avec un gros cœur. Le mien explose, Alexandra n’est pas loin et je regarde mon pull sur lequel est accroché son petit nœud violet. J’y ai tellement pensé durant ce voyage, fâchée qu’elle ne soit pas avec nous mais cet arc-en-ciel apaise ma colère, elle n’était pas loin.....

JPEG -
Un arc-en-ciel pour Alex

Même après 5 heures, ils n’en ont pas encore assez. Il faut dire que le spectacle est encore une fois d’une qualité exceptionnelle. Les décors, les costumes, de l’humour et beaucoup de musique !!!!

JPEG -

Camille nous a piqué un petit roupillon juste avant la fin mais elle verra à la TV ce qu’elle a raté, pas grave.

Après le concert, nous avons retrouvé notre car et affronté les bouchons pour sortir du Zénith. Certains ont sombré dans un profond sommeil et nous n’avons pas réussi à réveiller Pedro une fois arrivés à l’hôtel.

Tout le monde a regagné sa chambre, et je suis certaine que nous avons tous rêvés de musique et de chansons.

DIMANCHE, après un petite déjeuner copieux, nous nous retrouvons pour le départ, direction le château du Haut Königsbourg.
Toute la région est sous un brouillard épais mais dès que nous montons en direction du château, le soleil apparaît.

Nous y sommes accueillis par une servant en costume d’époque qui va nous emmener découvrir les secrets du château. Une visite ludique et qui va intéresser nos enfants et surtout notre Alexis.

JPEG -

Il est maintenant temps de manger avant de prendre la direction de Genève. Au menu, une spécialité alsacienne pour de plus grand désespoir d’Alexis qui rêve de manger des pâtes.....

JPEG -
Dernier repas au chateau

Comme à chaque voyage, à l’aller certains enfants restent seuls mais au retour tout le monde est regroupé et bavarde joyeusement.

Malgré un « léger » retard, nous retrouvons les familles en début de soirée.

Encore une aventure qui se termine mais je tiens à souligner combien les enfants, des plus jeunes à nos « grands » nous ont montré des qualités d’entraide, de tolérance et de gentillesse qui combleraient chaque parent.

Ils nous ont proposé leur aide pour guider Alison, pour l’écouter et la distraire. Alexis, avec son chromosome « différent » a été intégré à la bande spontanément. Avoir le privilège de partager des moments avec eux est une grande leçon de vie mais j’ai toujours un sentiment de tristesse quand je me dis qu’il faut que la maladie et la douleur soient passées par là.

JPEG -
Une main amie pour guider notre Alison

Je ne peux terminer sans remercier tous ceux sans qui cette aventure n’aurait pas été si belle.

Jean-Jacques, Alexis, Cathy, Maya et les artistes qui nous ont accueilli avec générosité.

JPEG -
Merci Jean-Jacques

Nos accompagnants qui nous donnent leur temps, leur énergie pour leur immense gentillesse.
Tous nos donateurs qui nous permettent de pouvoir « gâter » les enfants.

Et surtout, MERCI aux enfants pour leur comportement exemplaire, leur enthousiasme, leurs rires, leurs chants et l’inoubliable leçon de vie et d’humanité qu’ils nous ont donnée.



Carole