20km de Paris, quand amitié rime avec course à pied !

Vendredi, gare Cornavin.

Les courbatures de Morat-Fribourg disparues, il est temps pour notre équipe de prendre le TGV, direction Paris pour retrouver nos amis normands.

C’est Océane, venue tout spécialement du Valais, qui sera notre passagère et nous emmenons notre joëlette dans sa valise.

Mehdi nous rejoint, heureux de partager ce week-end avec « les jaunes » et c’est dans la bonne humeur que nous prenons place dans le train.

JPEG -

Le voyage passe rapidement, entre plaisanteries et lecture.

Arrivés à Paris, notre DD, le « chef des normands » est sur le quai et nous décharge de la joëlette qui n’aurait pas été facile à transporter dans le métro.

Fred qui arrive du sud est là et c’est au complet que nous prenons la direction de notre désormais traditionnel hôtel à deux pas de la Tour Eiffel.

Nous sommes tous affamés et nous réjouissons de retrouver « la cantine de DD », un restaurant libanais que nous connaissons bien et où nous oublions la diététique sportive.....

Marie-France, la passagère de la joëlette normande se joint à nous et c’est un vrai bonheur de la retrouver. C’est une très grande dame avec un mental de battante et un sourire qui illumine son visage et nous fait chaud au coeur.

Malgré l’abondance de plats, tout sera mangé et c’est repu que nous reprendrons le chemin de l’hôtel.

Après une bonne nuit, c’est la pluie qui nous réveille samedi matin mais il en faut plus pour nous décourager.

Petit déjeuner et rendez-vous pour une balade dans les rues de Paris avant la découverte d’une autre table reconnue : « Au comptoir de Brice ». C’est notre GO genevois, Stephane qui nous a organisé le repas et nous nous régalons de la cuisine généreuse de cet ancien candidat Top Chef.

C’est vrai que la diététique d’avant-course a été quelque peu négligée mais avec la course de dimanche tout sera éliminé......

C’est dans le quartier des théâtres que nos amis normands nous ont donné rendez-vous et nous retrouvons Jeff, habitué de notre récréation parisienne et toujours heureux de porter le maillot jaune.

Belle surprise, nous assistons au spectacle interactif : « Dernier coup de ciseaux », une énigme policière hilarante durant laquelle le spectateur est également acteur. Un très grand moment de rire !

Il est temps de ..... manger..... et c’est dans une salle décorée pour l’occasion par Marie-France, que nous retrouvons cette fois l’équipe normande au grand complet pour une soirée entre amis.

JPEG -

Le temps passe bien trop vite et il est l’heure de regagner notre hôtel, demain il y a compète.....

JPEG -

Dimanche, le temps est idéal, pas trop chaud et la pluie nous laissera tranquille jusque dans l’après-midi.

C’est sous les couleurs de l’équipe normande Défi que nous rejoignons le sas de départ après quelques photos souvenirs.

JPEG -

Comme chaque année la foule est impressionnante et l’ambiance au top !

Nous sommes rejoints par d’autres joëlettes, des fauteuils handisport et des coureurs malvoyants accompagnés de leurs guides. Les photographes mitraillent tout le monde et Marie-France aura même les faveurs de l’interview filmée.

JPEG -

C’est déjà le départ avec la redoutable montée du Trocadéro.

JPEG -

Alors que les autres années, les coureurs élites partaient 10 à 15 minutes après nous, cette année, les fauves sont lâchés 5 minutes derrière les joëlettes. Ils nous rejoignent très vite dans une zone moins propice aux dépassements mais nous assistons, comme chaque année, au spectacle de leurs foulées aériennes et légères.

Grand moment de rire car nous voyons détaler nos coureurs qui ne tirent pas la joëlette, bien décidés à nous prouver que eux aussi sont des athlètes.....heureusement pour nous, ils reviennent vite, à bout de souffle après 200m et impressionnés par la vitesse des gazelles africaines.

Le parcours se poursuit autour de l’hippodrome de Longchamps avec toujours beaucoup d’animation et les encouragements nourris des coureurs qui nous dépassent.

Les kilomètres défilent dans une belle ambiance, ponctuée par les moments d’échange entre les différentes joëlettes présentes sur la course. C’est à qui chantera le plus fort pour son passager, génial !

Déjà les quais et le retour sur la Tour Eiffel, arrivée de la course. Les deux joëlettes normandes nous attendent un peu avant l’arrivée et c’est ensemble que nous terminons les deniers mètres.

Dernière accélération, applaudissements, réception de la médaille et nous retrouvons la chaleur de notre hôtel, la pluie faisant son apparition.

Après une bonne douche, il est temps de ..... manger !

C’est autour d’un magnifique buffet que nous échangeons une dernière fois avec nos amis normands avant de reprendre le chemin de la gare.

Nous n’oublions pas d’emporter de quoi remplir nos estomacs durant le voyage du retour et c’est à la nuit tombée que nous arrivons à Genève dans une ambiance toujours festive.

Un tout grand merci à ceux qui nous ont permis de vivre ce week-end de partage et d’amitié autour de notre joëlette.

Stéphane qui a organisé le déplacement des « jaunes » avec patience et compétence.

DD, Jérôme et leur équipe de normands au grand coeur qui n’ont pas ménagé leur peine pour nous accueillir comme des stars.

Notre fantastique équipe de « gazelles » :
Alicia, Marc, Stéphane, Jovan, Jeff, Fred, Vincent 1, Vincent 2 et Gianluca pour leur générosité et leur patience avec ma lenteur actuelle......

Océane pour ses encouragements discrets mais qui venaient du coeur et Mehdi pour la leçon de courage qu’il nous donne année après année.

Notre équipe logistique, Morgane et Roland.

Le soleil du voyage, Lana et sa maman pour nous avoir rappelé la magie de Disney

L’année 2014 se termine pour notre équipe et ses joëlettes mais l’enthousiasme étant là et l’envie toujours présente, notre programme 2015 est en préparation avec son lot de tradition mais aussi de très belles et surprenantes nouveautés !!!!

MERCI à tous pour votre énergie, votre motivation, votre générosité pour les enfants et rendez-vous très bientôt pour de nouvelles aventures !!!!



Carole