Marouane et le GSHC, épisode 1

Comme souvent, le début de l’histoire se passe dans une chambre d’hôpital.

JPEG -

Ce vendredi-là, je retrouve un Marouane qui n’a pas le moral. Ras le bol des traitements, des hospitalisations et envie de rien.

J’arrive à lui faire quitter l’écran de son jeu vidéo et lui parle de mes amis « raccourcis » en Corse et de leurs exploits sportifs. De Valentin, amputé des deux jambes, qui nous a accompagné dans le désert et de son aventure niçoise au fond d’un canyon. Je sens que Marouane doute alors je lui montre des photos et là, ses yeux s’arrondissent et il me pose mille questions.

Nous parlons sport et bien naturellement le hockey s’invite à la discussion.
Je lui décrit l’ambiance des Vernets un soir de match, la vitesse et la précision des joueurs, l’aigle Sherkan qui vole jusque sur la glace avant le début de la partie. Marouane gigote sur sa chaise et je sens bien qu’il a très envie de me poser une question. Finalement il se lance et me demande si lui aussi pourra patiner un jour.
C’est à ce moment-là que je passe un pacte avec lui. Il donne son maximum pour sa rééducation et quand les médecins l’y autorisent, je l’emmène à la patinoire.

J’ai déjà ma petite idée derrière la tête et je demande à Stéphanie, sa maman, si une soirée aux Vernets pour assister à un match du GSHC notre partenaire, leur ferait plaisir. Sa réponse positive m’encourage à tout organiser pour que, dès les dernières chimios passées, tout le monde se retrouve aux Vernets.

Toute le staff du GSHC va se mobiliser pour que cette soirée soit magique.

Entouré de son grand frère et de sa maman, Marouane arrive aux Vernets pour le match contre Lausanne qui s’annonce explosif.

C’est dans une loge VIP que nous sommes attendus et, à peine installés, les surprises commencent. Marouane reçoit un magnifique maillot officiel du GSHC qu’il enfile de suite.

Un petit tour par la boutique pour équiper son frère Jaleel et sa maman et il est temps de penser à remplir les estomacs.

JPEG -

Sur la glace, les animations se suivent et les deux garçons me posent mille questions sur tout ce qu’ils découvrent.

Nous avons la visite de l’assistant coach, Louis Matte qui vient discuter avec nous et qui me confie avoir été très ému par le passage de Marouane à la télévision dans l’émission Mise au point.

Le show sur la glace se poursuit et les joueurs arrivent au milieu des gerbes de feu et des danses des Cheerleaders.

Le match peut commencer et je suis touchée de l’intérêt de Jaleel et Marouane qui participent à l’ambiance, encouragent le GSHC et sont curieux de tout ce qu’ils voient.

Arrive déjà la fin du premier tiers et pour Marouane, la visite de Calvin, la peluche mascotte qui restera le temps de prendre des photos et n’oubliera pas d’offrir une gourmandises aux garçons.

JPEG -

JPEG -

A peine remis, c’est une autre surprise qui attend notre famille, Sherkan fait son entrée dans la loge perché sur le bras de son dresseur.

JPEG -

Marouane est impressionné par le rapace qui n’a pas l’air gêné par le bruit et la foule. Nous avons le temps de poser des questions sur les habitudes de l’aigle, où il vit, ce qu’il mange et le bonheur que je vois dans les yeux de toute la famille ne laisse personne indifférent.

JPEG -

Après avoir regagné nos places, le second tiers commence et de délicieux hamburgers sont servis avant un buffet de desserts gourmands auquel tout le monde fera honneur.

La partie est disputée avec des buts des deux côtés et une ambiance de folie.

JPEG -

Le résultat final ne sera pas celui espéré puisque le GSHC sera finalement battu d’un but par les lausannois mais ce soir, la victoire est à chercher ailleurs, dans le courage et la force d’un petit bonhomme de 8 ans qui, semaine après semaine, m’impressionne et m’émeut à chaque fois.

Cette soirée a été magique, intense et je tiens à remercier du fond du coeur toute l’équipe du GSHC.

Son Président Hugh Quennec pour sa fidélité.

Vanessa Favre et son équipe pour leur gentillesse et leur accueil.

Calvin, Sherkan et son dresseur pour avoir ajouté leur présence à la magie de cette soirée.

Louis Matte pour sa visite surprise et ma fille Morgane qui a chouchouté les petites soeurs de Marouane et Jaleel pour permettre à leur maman de passer une soirée détendue.

Et avant tout, MERCI à Marouane, Jaleel et Stéphanie pour votre enthousiasme, vos encouragements nourris, votre joie communicative durant cette soirée. MERCI de nous avoir permis de partager ce moment de pur bonheur. C’est une vraie reconnaissance de notre travail lorsque ce ne sont plus des étoiles que l’on voit briller dans vos yeux mais des feux d’artifice.

Dernier petit conseil : restez connectés avec Courir...Ensemble car dans les prochains jours vous pourrez découvrir le second épisode de l’histoire de Marouane et du GSHC .....



Carole