20km de Lausanne, version pieds mouillés !

Les bulletins de météo suisse ne laissaient pas de doute possible, cette année, les 20km de Lausanne seraient placés sous le signe de la pluie.

« Madame aplasie » s’était déjà invitée à la fête jeudi, contraignant notre passagère prévue à annuler sa participation et déclenchant une chaîne de messages pour tenter en dernière minute de trouver un autre capitaine de joëlette.

Mais il en faut beaucoup plus pour décourager l’équipe des jaunes et l’enthousiasme de la famille de Jayson, qui modifia tout son programme du week-end pour nous rejoindre en terre lausannoise, nous fit chaud au coeur.

JPEG -
Notre fier capitaine avant la pluie !

Arrivés sur place en fin d’après-midi, l’espoir de passer entre les gouttes est encore permis mais, dès notre installation dans le sas de départ, il nous faut bien nous rendre à l’évidence, il pleut !!!

Jayson est protégé par de multiples couches imperméables et ses yeux qui brillent nous prouvent tout le bonheur qu’il a d’être avec nous, loin de l’hôpital. A nouveau, cette émotion qui me serre le coeur, le souvenir d’une chanson partagée avec toute sa famille lors de son anniversaire dans l’isolette, de la force de ce petit guerrier et de son infatiguable maman semaine après semaine, mois après mois et le bonheur, enfin, de voir la maladie s’ éloigner et de partager les rires et le bonheur simple d’être ensemble.

JPEG -

Trêve de réflexion, il faut y aller. Dès le départ la pluie redouble d’intensité mais rien ne peut atteindre cette équipe incroyable au coeur immense et surtout pas quelques gouttes de pluie.

Tout au long des 20km, mes fantastiques coéquipiers vont chanter, plaisanter, encourager les autres coureurs, tout cela en avalant les difficultés du parcours qui est loin d’être plat, courant dans toutes les montées et s’assurant à chaque instant du confort de Jayson.

Notre capitaine, bien au chaud et au sec, tiendra son rôle à la perfection, distribuant ses Sugus aux enfants le long du parcours et chantant avec nous.

Les conditions météo ont clairsemé le public mais nous allons ressentir un grand soutien de la part des concurrents qui vont nous encourager comme jamais, solidaires de notre effort et de notre action. Cela nous fera chaud au coeur.

Grand moment de l’édition 2014, le passage devant la caserne des pompiers, toutes sirènes hurlantes. Cette année, point de camion, ils sont tous retenus sur l’accident de train à Cossonay mais qu’à cela ne tienne, nous allons remplacer les sirènes en espérant les retrouver l’an prochain.

Kilomètre après kilomètre, l’entrain et l’enthousiasme de notre équipe ne diminue pas et Jayson aura même droit à un parcours spécial quand Stéphane l’emmènera dans le skate parc de la plaine de la Jeunesse pour quelques bosses supplémentaires !

La fin de parcours arrive avec les deux derniers kilomètres interminables après être passés tout près du stade.

Même le ciel nous offre une somptueuse récompense, la pluie se calme et un incroyable arc-en-ciel salue nos efforts et notre arrivée.

Chacun y verra ce qu’il veut mais moi je veux croire que de là-haut, une étoile toute spéciale qui rêvait de prendre place dans notre joëlette nous a fait un petit clin d’oeil.

JPEG -

C’est sous les encouragements du public et des autres coureurs que nous franchissons la ligne d’arrivée et que notre capitaine recevra sa médaille largement méritée.

JPEG -

Nous retrouvons nos accompagnants et toute la famille de Jayson avec laquelle nous sommes heureux de partager ce moment.

C’est frigorifiés que nous nous dirigeons vers les douches avant de tous nous retrouver autour d’un excellent repas et de refaire la course.

Je tiens à remercier du fond du coeur notre capitaine Jayson qui a conquis toute l’équipe ainsi que sa famille pour avoir répondu présent à notre appel malgré le délai très court. C’est un honneur d’avoir partagé cette course avec vous tous.

Un énorme merci à toute mon équipe de coureurs dont le coeur déborde de générosité.

JPEG -

A Alicia et Marc, les régionaux de l’étape, pour nous avoir fait découvrir les 20km de Lausanne et pour la gestion de l’après-course.
A Sandrine, accompagnée de Réto et Nolan, arrivés de Zurich juste pour le plaisir de courir avec nous.
A Steph, le coordinateur des coureurs qui découvrait le parcours lausannois et qui fait un gros travail pour constituer et gérer notre équipe.
A François et Jovan venus tout exprès de Glovelier et de Bienne
A Vincent, qui retrouve la course après avoir parcouru les montagnes durant l’hiver.
A Roger qui malgré une douleur à la jambe tiendra sa place avec courage.
A notre équipe d’intendance, Roland et Vincent, efficaces et parfaits comme toujours.

Enfin, à titre tout à fait personnel, j’appréhendais terriblement cette course, peur de ne pas réussir à vous suivre et votre attention tout au long du parcours m’a fait chaud au coeur. Je peux regarder vers mes défis futurs avec un peu plus de confiance grâce à vous.

Rendez-vous à tous dimanche prochain pour la suite de nos aventures et pour le semi marathon de Genève avec deux joëlettes, quatre capitaines et une météo plus clémente !

Cette édition des 20km de Lausanne 2015 restera comme la preuve que, même lorsque les voyants sont au rouges, avec de la générosité, de l’amour et de la solidarité, rien n’est impossible. Merci à tous pour ce beau moment !!!!



Carole