Des notes et des mots pour la recherche.

Dimanche 25 octobre,

Les familles ont répondu à mon appel. Nous sommes presque 60 réunis chez Vacheron Constantin pour répéter la production des enfants lors de la soirée de la fondation Cansearch.

Cette année, à la demande du Dr Marc Ansari, les enfants, accompagnés de leurs frères et soeurs et de leurs parents, chanteront l’hymne de Courir...Ensemble, « C’est mon combat » avant de slammer « Le temps d’écrire », un texte écrit par Kos-K dans le cadre du projet Rapilium.

C’est un vrai plaisir de les retrouver ainsi que leurs familles. Je les sens très motivés et nous nous mettons au travail après le traditionnel café-croissant.

C’est Emmanuel, dont le nom de scène est Kos-K qui est à l’origine de Rapilium, un magnifique projet qui réuni les rappeurs suisses pour soutenir les Ligues cantonales contre le cancer, qui commence et apprend les techniques du slam aux enfants.

JPEG -
Travail avec Emmanuel

Nous avons eu des échanges téléphoniques pour nous organiser et le courant est tout de suite passé. Le monde du rap ne m’est pas familier mais notre collaboration a tout de suite été évidente pour le seul plaisir des enfants.

Je suis impressionnée par leur facilité. Nous assistons à des révélations. Certains enfants timides prennent de l’assurance et c’est un vrai bonheur de partager ce moment avec eux.

Après quelques essais, le slam est prêt et il est temps de passer à l’apéro et au repas.

Moment convivial pour les familles et toujours organisé de main de maître par Roland aidé par tous les « boys » de la famille, Vincent, Fred ainsi que par Joël, le papa d’Océane.

Une fois rassasiés, il faut se remettre au travail mais pas avant d’avoir fêté les 18 ans de Manu.

JPEG -
Joyeux Anniversaire Manu

Tout le monde a appris « C’est mon combat » et la magie opère une fois de plus, entendre mes mots sur la musique de Jean-Jacques me procure une émotion intense et à la fois me donne une énergie folle.

Je demande aux parents de rejoindre les enfants pour le dernier refrain et c’est un magnifique cadeau de voir toutes les familles unies sur scène.

C’est impatiente d’être à jeudi que je les quitte, j’ai hâte de les retrouver sur la scène de l’Aréna.

Jeudi 29 octobre, soirée de la Fondation Cansearch

Nous nous retrouvons à l’Aréna en fin d’après-midi pour la dernière répétition avec les micros. La salle est magnifiquement décorée et impressionnante avec de grandes tentures noires et les tables nappées de blanc.

JPEG -

850 personnes sont annoncées, la salle sera pleine, un magnifique succès pour Cansearch.

Dimanche j’ai demandé à Marina si sa mamy, qui est un peu la nôtre, serait présente sur scène et j’ai le bonheur de la voir arriver. Cette année il y aura trois générations mobilisées pour faire entendre la voix des enfants et des familles.

JPEG -

Les organisateurs ont bien fait les choses, des coiffeurs sont à la disposition de nos artistes qui apprécient de se faire chouchouter.

JPEG -
Clara profite du coiffeur

Déjà il faut nous préparer à monter sur scène. Le temps de faire une photo, nous sommes rejoints par Anthony Kavanagh qui accepte très gentiment de prendre place au milieu du groupe et de faire quelques selfies avec nos enfants.

JPEG -

Nous montons à côté de la scène pour écouter le discours du Dr Marc Ansari. Ses mots sont forts, évoquant des enfants que nous connaissons, que nous avons accompagné, qui vont bien mais également qui nous ont quittés, je sens les parents très émus mais pas le temps de se laisser envahir par les larmes, il faut y aller.

C’est avec un calme incroyable que les enfants rejoindront la scène, concentrés mais néanmoins détendus.

JPEG -

Je vais me positionner assise devant la scène et je fais un gros effort sur moi-même pour rester focalisée sur les indications que je dois leur donner et ne pas me laisser submerger par l’émotion.

Ils sont beaux, souriants, chantent avec leur coeur, fiers et droits comme ils l’ont été, et le sont encore pour certains, dans leur combat contre la maladie.

Déjà le dernier refrain, notre mamy, les mamans et les papas les rejoignent. Comme ce moment est fort, je les sens tous unis, soudés et la salle doit ressentir les mêmes choses que moi car ils auront droit à une standing ovation et des applaudissements enthousiastes.

Comme de vrais professionnels, les enfants ne se laissent pas distraire et prennent leur texte pour slamer sur les mots de Kos-K.

Incroyable, ils sont en direct, pas de playback, devant 850 personnes et chacun va s’exprimer avec force et distinctement. Les mots sont poignants, directs et toucheront en plein coeur le public qui, à nouveau, va se lever et applaudir à tout rompre.

Je voudrais monter sur scène, tous les prendre dans mes bras, enfants, parents, mamy, frères, soeurs, amis de Courir...Ensemble, je suis tellement fière d’eux.

Je pensais avoir vécu mon lot d’émotion pour la soirée mais non, ils m’en réservaient une autre, spontanément, ils se sont pris la main et sont venus saluer le public sur le devant de la scène, ils sont juste phénoménaux !!!!

Après avoir applaudi le collectif Rapilium nous nous sommes retrouvés derrière la scène pour un moment tous ensemble et avant de nous séparer, pour partager cet instant de bonheur et ressentir encore une fois l’énergie particulière de ce groupe.

JPEG -

Nous avons également été rejoints dans les coulisses par les infirmières de notre service, toutes en tenue de gala, quel changement avec la blouse blanche. Elles étaient radieuses et j’ai beaucoup apprécié ce moment d’échange avec elles.

La soirée s’est poursuivie pour les convives par la vente aux enchères et je sais qu’elle a été fructueuse pour la Fondation Cansearch.

Les enfants ayant école le lendemain, nous sommes tous rentrés les yeux et le coeur remplis de bonheur.

Je ne voudrais pas terminer ce message sans remercier très chaleureusement

Les familles qui ont répondu à mon appel et sont venues pour certaines de loin

Le Dr Marc Ansari et Mme Laurence Bagnoud-Roth pour leur confiance

Emmanuel pour son slam, son respect et sa gentillesse

Ma famille au grand complet, Alicia, Yohan, Sylvie et Jennifer pour leur aide

JPEG -

Et surtout vous tous qui avez uni vos voix sur scène pour votre enthousiasme, vos sourires, vous avez mis de la magie sur les notes de Jean-Jacques, mes mots et ceux de Kos-K et c’est un cadeau inestimable que nous avons reçu.

JPEG -
De vrais artistes !



Carole