« Balade » bucolique sur les bords du lac de Neuchâtel

Nouvelle course au programme de notre année sportive, le Fyne Nature Marathon, qui est en fait un 20km, nous a emmenés sur les bords du lac de Neuchâtel.

Départ à Yverdon où nous arrivons samedi matin et où nous sommes accueillis par une équipe d’organisation conviviale et chaleureuse.
Pas de souci de parking, cette course est à taille humaine et nous en apprécions les avantages.

Pour cette première, Jayson sera le capitaine d’une joëlette. Même si sa maman m’envoie régulièrement des photos, je suis très émue de constater les progrès incroyables qu’il a fait depuis quelques semaines. Je retrouve son esprit malicieux et une lumière dans le regard que je n’avais pas vu depuis longtemps. Quel bonheur !

Il est arrivé en force avec ses parents et ses 4 grands-parents, tous très heureux de partager cette journée avec lui.

Notre seconde capitaine se réjouissait tellement de participer à sa première course mais Célina était encore hospitalisée au milieu de semaine et c’est donc en octobre à Morat-Fribourg que nous la retrouverons passagère d’une joëlette.
C’est Soraya qui a donc conduit la seconde joëlette, toujours partante pour faire quelques kilomètres avec nous coureurs.

Le tapis rouge étant installé, nous prenons la pose devant l’arche de départ, interviewé par le speaker et nous avons même le plaisir d’être salué par l’organisateur en personne qui prendra le temps d’une poignée de main à chaque coureur.

Pour cette course, nous avons le plaisir d’accueillir quelques « nouveaux ». Tout d’abord, venu tout spécialement de Glovelier, Xavier. Personnage important de notre histoire avec ses deux frères, François et Emile, sa présence et la fidélité de la famille Monin à notre association me touche tout particulièrement.

JPEG -
Merci Xavier !

Boris et Laurent, collègues de Roland ont également décidé de rejoindre notre équipe, tout comme Dimitri, qui avait déjà participé à l’initiation au Stade du Bout du Monde.

Fidèle parmi les fidèles, Alicia, Sandrine, Jovan, Moïse, Guillaume, Jean-Pierre, Aurélien et Serge ont répondu présents et apporté leur énergie et leur générosité à notre équipe.

Mention toute spéciale à Bruno, le papa de Jayson qui tenait à accompagner son fils et a été au bout de lui-même, un genou douloureux lui ayant rendu la tache très difficile.

A la logistique, Roland, Marc, Réto et Nathalie qui a mis ses compétences professionnelles au service de l’organisation en aidant un coureur dont l’état de santé était préoccupant.

Les présentations étant faites, il est temps de prendre le départ. Comme à Lausanne, je laisse partir la joëlette le coeur lourd, d’autant plus que Jayson en est le capitaine mais je sais qu’il est bien entouré et nous avons de la route à faire pour les applaudir au km10.

Un autre avantage d’une petite course est que les ravitaillements sont très accessibles et nous arrivons dans un endroit très sympathique entre forêt et bord du lac pour encourager notre équipe.

Isabel a prévu le ravitaillement et nous profitons du calme de l’endroit. Après quelques minutes, nos joëlettes arrivent. Tout le monde apprécie le parcours même si le public est absent mais en choisissant une petite course, nous le savions.

Après une petite pause, le temps de boire et de se ravitailler, il est temps de repartir. C’est juste après que le genou de Bruno va se bloquer mais pas questions pour lui de ne pas accompagner son fils et, très naturellement, c’est toute l’équipe qui va se mettre à son rythme, marchant lorsque cela est nécessaire pour rejoindre l’arrivée où nous les attendons.

C’est entouré de toute sa famille que Jayson franchira la ligne. Je ne pense pas qu’il pouvait y avoir plus belle image que cette famille unie depuis cinq longues années dans son combat contre la maladie franchissant cette ligne d’arrivée, main dans la main.

JPEG -
Un duo de champions !

C’est donc Moïse qui prendra place dans la joëlette et Soraya qui marchera les derniers mètres entre Sandrine et Aurélien.

Magique arrivée où l’émotion était bien présente et quelques yeux un peu plus brillants que d’habitude.

Après quelques photos, il était temps de passer aux « choses sérieuses », l’apéro et le repas. Très bien accueillis au restaurant du tennis, juste à côté de l’arrivée, nous en avons profité pour fêter dignement les 4 anniversaires de Sandrine, Moïse, Jayson et Roland.

Le temps passant toujours trop vite, il a bien fallu reprendre le chemin de la maison mais cette journée restera comme un doux souvenir et un moment précieux partagé par une équipe au grand coeur.

Merci à chacune et chacun pour votre générosité, votre enthousiasme et votre soutien.

Nos joëlettes n’auront pas le temps de beaucoup se reposer pusique nous les retrouverons très bientôt au pied du toit de l’Europe !

D’ici-là, bonne chance aux étudiants pour leurs examens, à leurs parents qui vont les « supporter » dans tous les sens du terme, et prenez soin de vous.



Carole