Le Monde des Enfoirés 2019, 30 ans de musique


Vendredi, nous nous retrouvons à l’aéroport de Cointrin pour notre 19ème voyage au concert des Enfoirés. Cette année, grande première, c’est Bordeaux qui accueille les artistes dans sa nouvelle salle de concert.

Pour nous, c’est en avion que nous rejoindrons Bordeaux et tout le monde est précis au rendez-vous.....ou presque....

Nous emmenons 16 enfants de 8 à 17 ans qui seront accompagnés par Jacky notre indispensable infirmier, rejoint par le Pr. Ansari vendredi soir, Fanny, Morgane et moi-même. Nous ne serons pas de trop pour encadrer toute cette petite troupe.

Première crainte, les retards d’avion, mais aucun souci, nous décollons pile à l’heure et nous nous posons à Bordeaux sans le moindre souci.

Notre car nous attend, direction notre hôtel situé en plein coeur de la ville dans une très belle zone piétonne.

La répartition des chambres est faite rapidement et nous partons à la découverte de la ville pour le moment incontournable du shopping. Tous les enfants ont reçu une somme d’argent leur permettant d’offrir un souvenir à leur famille et de se faire également un petit cadeau.

Nous n’oublions pas nos copains et copines restés à Genève pour raison de santé et le temps passe très vite à conseiller et raisonner parfois certaines énergies dépensières.

Les estomacs sont vides, il faut penser à les remplir et c’est dans une pizzeria, presque privatisée pour notre groupe que nous dégustons de délicieuses spécialités italiennes. La bande des plus grands a très vite brisé la glace et on sent une belle énergie entre eux.

La fatigue se fait sentir pour les plus jeunes, il est temps de regagner nos chambres pour une bonne nuit reposante......c’est ce qu’on écrit normalement mais il faut aussi compter avec les quintes de toux, les réveils intempestifs à 2 heures du matin, les ronflements.....bref, la nuit n’a pas été reposante pour tout le monde.

Samedi, c’est le grand jour ! Préoccupation pour moi, la manifestation des gilets jaunes qui doit passer juste devant notre hôtel et bloquer tout le centre ville. Heureusement que le responsable de la compagnie de car s’est beaucoup investi pour trouver la meilleure solution pour accéder à la salle de concert parce qu’autrement je pense qu’on aurait dû y aller à pieds, le souci majeur étant la distance et les 32kg de chocolat à emmener pour les artistes et nos amis des Restos du Coeur.

Pour le moment, après un très bon et copieux petit déjeuner, il est temps d’aller faire travailler nos neurones dans un Escape Game. Nous n’y avons pas vraiment briller, aucune des équipes n’a réussi à sortir de sa pièce dans le temps imparti. Ce n’est pas très grave, nous avons passé un super moment.

La réflexion ayant donné faim, c’est reparti pour le restaurant. Nous sommes surpris par le déploiement des forces de l’ordre. Nous n’avons pas l’habitude des voir des véhicules blindés, des hommes en tenue de protection, des barrières anti-projectiles. Cela amuse les enfants mais ne me rassure pas, c’est pourquoi nous quitterons le restaurant sans prendre de dessert pour rejoindre notre hôtel avant la manifestation pour la plus grande frustration de Timéo.

Grande première pour un voyage Courir...Ensemble, comme le tour de ville prévu a été annulé pour cause de manifestation, nous avons un temps de repos avant d’aller au concert.

Ce temps est mis à profit pour terminer les bricolages que les enfants vont offrir aux artistes et faire une petite sieste pour les plus jeunes.

JPEG - 46.8 ko
Le cadeau que les enfants ont décoré pour Jean-Jacques Goldman

Nous avons rendez-vous à la salle à 17 heures mais il est 15h30 quand nous quittons l’hôtel. La manifestation défile dans un esprit bon enfant, nous la contournons et nous rejoignons la place du Théâtre où est stationné notre car. Je sens le chauffeur soucieux, il veut quitter l’endroit avant que les manifestants ne bloquent toute la circulation. Nous arrivons sans encombres à l’Arena de Bordeaux.....avec une heure d’avance.

Pas de souci, nous organisons des jeux et le temps passe très vite.

JPEG - 58.9 ko
Moment de jeux avant l’entrée dans l’Aréna

C’est toujours un grand moment d’émotion pour moi de retrouver « ma Cathy » qui nous accueille avec son immense générosité depuis tant d’années. Alors que dans certaines salles de concert nous sommes confinés dans un tout petit espace, à Bordeaux, la salle est immense avec un babyfoot et même......une piste de pétanque.

Nos amis des Petits Princes arrivent et je retrouve Marie-Luce, investie depuis de très nombreuses années pour les enfants malades.

Je sens les enfants impatients mais également inquiets, ne sachant pas quels artistes vont venir les voir, ce qu’il faudra leur dire....

C’est parti, celui que beaucoup de petits et grands voulait voir arrive. Soprano entre dans la salle en compagnie du petit nouveau, Claudio Capeo.

JPEG - 71.7 ko
Claudio Capeo découvre le chocolat suisse !

Tout de suite le courant passe avec les enfants. Ils vont mettre à l’aise même les plus timides et j’ai l’impression d’assister à la rencontre de vieux copains. Les enfants leur remettent leur bricolage, un cadre avec une photo de tout le groupe et, bien évidemment, des chocolats.

Je suis très touchée par leur gentillesse, leur attention à chaque enfant et surtout leur disponibilité. Ils prennent le temps de la rencontre et c’est un très beau cadeau qu’ils nous offrent.

Après quelques photos et une dédicace sur notre page spéciale, ils repartent pour se préparer pour le spectacle.

Les enfants n’ont pas le temps de reprendre leurs esprits qu’arrive Amir. Lorsqu’on le voit à la télé, il dégage énormément de gentillesse mais lorsqu’il arrive « pour de vrai » c’est un soleil qui pénètre dans la pièce. J’ai rarement rencontré de personne aussi lumineuse et lui aussi va passer de précieuses minutes avec notre groupe.

C’est au tour de Tarek Boudali d’entrer et d’un coup, Béna, qui est plutôt d’un naturel très calme, se met à bouger dans tous les sens. Je ne l’ai jamais vue si énergique. Lui aussi prendra beaucoup de temps pour les enfants et il nous remerciera mille fois pour le bricolage et les cadeaux. Il me dit que ce qu’il fait est normal et que nous n’avons pas à lui offrir de présent.
J’en profite pour lui expliquer que, non seulement le moment qu’il offre aux enfants est précieux, mais qu’en plus tout se qui se passe lors des voyages je le raconte aux enfants hospitalisés, j’essaie de leur donner envie, de leur donner de la force, de leur expliquer qu’ils sont dans un moment extrêmement difficile de leur vie mais que l’an prochain, s’ils le souhaitent, ils pourront faire partie du voyage. Il est très attentif à mes paroles et j’espère qu’il a compris que ce temps offert aux enfants ne se limite pas à la rencontre mais dure bien plus longtemps.

Encore un humoriste, nouveau venu dans la troupe des Enfoirés, Malik Bentalha fait une entrée remarquée avec une ola de bisous pour tous les enfants. Le naturel de tous ces artistes me touche. Ils sont dans l’instant avec les enfants et nous passons un très bon moment de partage avec eux.

Après tous ces artistes masculins, ce sont des sourires féminins qui nous rejoignent, ceux de Jennifer et de Lorie Pester. Elles prendront le temps, avec beaucoup de gentillesse de discuter avec nous, pour le plus grand bonheur de nos accompagnants.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et les artistes devront regagner les loges pour se préparer.

JPEG - 58.6 ko
Un câlin de Tal pour se dire au revoir


JPEG - 47.7 ko
Ou une poignée de main de Tarek

Les yeux des petits et des grands brillent. Tout le monde sait que le moment de partage qu’ils viennent de vivre restera longtemps dans leur mémoire mais surtout dans leur coeur.

On en oublierait presque qu’un concert nous attend et quel concert. Cinq heures de musique, de rire, des décors magnifiques, des hommages, des morceaux cultes revisités. A titre personnel et subjectif, j’ai adoré la version 2019 des Enfoirés et j’ai hâte d’acheter le CD.

Tous les enfants vont danser, chanter jusqu’à la dernière note, ou presque, et c’est bien fatigués que nous regagnons notre hôtel.

Les rues sont encore bien animées et nous terminerons notre chemin à pied, les manifestations n’étant pas encore finies et les routes pas encore ouvertes.

Dimanche, le rendez-vous a été fixé à 9h15 dans le hall de l’hôtel mais les informations n’ont pas dû arriver au fond du car..... une chambre de grands ne s’est pas réveillée..... d’autres ont « mal compris ».....bref, le démarrage a un peu de la peine à se faire mais enfin nous sommes tous dans le car, direction l’aéroport.

Vous pensez, comme moi, que si l’avion est à l’heure, tout va bien se passer.....c’était sans compter sur certains « grands » qui n’ont pas voulu que je garde leur pièce d’identité et qui l’ont perdue..... gros moment de stress.....

Heureusement, comme nous sommes sur le retour, les pièces d’identité des enfants ont été enregistrées par la compagnie aérienne lors du vol aller et, après plusieurs démarches, nous pouvons embarquer. Un immense merci au personnel Easyjet de Bordeaux pour sa gentillesse.

C’est soulagés que nous atterrissons à Cointrin pour des retrouvailles avec les familles.

Ce week-end fût, une nouvelle fois, une aventure humaine inoubliable et je remercie toutes les personnes qui ont rendu ce voyage possible et tout spécialement

- notre parrain, Jean-Jacques Goldman, fidèle à Courir...Ensemble depuis vingt ans qui nous permet, année après année de partager ce week-end de rêve avec les enfants.

- Cathy, Natacha, Agathe, Alexis et toutes celles et ceux qui organisent avec tant de gentillesse notre venue et le goûter avec les artistes.

- Le Pr Marc Ansari et Jacky Canet, mes filles Fanny et Morgane qui ont accompagnés les enfants en prenant sur leur temps de congé avec compétence et bienveillance.

- Les parents qui nous ont confié leurs enfants, et je sais que ce n’était pas facile pour certains.

- Serge Chabbey notre organisateur de voyage et tous les donateurs de Courir...Ensemble sans qui rien ne serait possible.

- Tous les enfants pour la joie et l’énergie qu’ils nous transmettent.
Petit message à l’attention des plus grands : il n’est pas inutile d’écouter les consignes....cela facilite la vie de tout le monde ;)

En route pour le 20ème voyage au concert des Enfoirés mais avant il y aura d’autres aventures sportives, enneigées, dépaysantes et d’autres moments de partage.



Carole