Un week-end au pays de Mickey et Minnie

Devenu une tradition, ce week-end à Disneyland Paris nous a, une fois encore, permis de partager des moments inoubliables avec des enfants curieux, enthousiastes et débordant d’énergie.

A cause de la complexité des horaires des médecins, nous avons eu beaucoup de peine à en trouver un ou une qui soit disponible et disposé-e à nous accompagner. Heureusement, nous avons finalement trouvé la perle rare. Le Dr Nikita Brunner s’est jointe au groupe, accompagnée de Cédric Hentsch et de mon amie Alicia Foucart, membre de notre équipe de joëlette. Première pour moi de partir avec des accompagnants que je ne connais pas du tout mais notre quatuor a parfaitement fonctionné. Autre grande première c’est Cédric qui va, avec ses mots et sa sensibilité, vous raconter sa première expérience Courir...Ensemble.

Juste avant, laissez-moi remercier très chaleureusement notre sponsor qui souhaite rester anonyme et qui permet à ce voyage d’exister pour notre plus grand bonheur et celui des enfants.
Merci aussi à notre agent de voyage, Serge Chabbey de Charter SA qui se démène depuis plusieurs années pour nous permettre de voyager dans les meilleures conditions.
Merci à Alicia, Nikita et Cédric pour avoir été juste parfaits pendant ces trois jours.
Merci aux parents pour leur confiance et surtout aux enfants pour votre joie de vivre.
Cédric, je te cède bien volontiers le clavier :

"Leurs regards sont timides, les bras enlacés autour des jambes de leurs parents. Certains sont là par envie, d’autres par courage. Alors que les accompagnants tentent tant bien que mal d’établir un premier contact, Carole aborde rapidement les points fonctionnels : un sac à dos pour chacun, passeports, médicaments, téléphones portables… De toute évidence, on a à notre bord une capitaine expérimentée et motivée.

C’est pour moi une première. Le contact avec les enfants a toujours été un plaisir mais ce voyage est différent. Courir… Ensemble c’est bien plus qu’un accompagnement. C’est aussi l’occasion de partager, être à l’écoute, rire…

Rappeler à chaque enfant que la vie est plus forte que la maladie, en les emmenant dans un lieu Magic, avec un cadre qui permettra à chacun de se sentir en confiance tout en ayant la possibilité « d’oser un peu plus ».

Nous voilà à bord du TGV pour Disneyland Paris avec une équipe de 12 enfants âgés de 7 à 10 ans motivés à fond. Les contacts entre chacun sont amicaux mais il faut un peu de temps avant de créer un lien de confiance.

Alors que nous marchons dans le parc, une des enfants me demande si elle peut monter sur mon dos. A l’instant même où elle grimpe, je me retrouve encerclé par les deux plus jeunes qui saisissent mes mains. ça y est ! Sans le prévoir ce geste venait de briser une frontière. Dès cet instant, l’ensemble des relations ont changé avec chacun des jeunes.

Pendant trois jours, nous assistons à une succession de « petits bonheurs » : Les plus timides deviennent les moteurs du groupe, les plus prudents se surpassent en montant à bord des attractions à sensations fortes. Les distraits se mettent à faire leur bagage tout seul. Les mécontents n’arrivent même plus à cacher leur sourire. Des amitiés et des liens forts se forment. C’est une nouvelle victoire pour Courir… Ensemble. J’ai la conviction que pendant ces trois jours, chaque enfant a été heureux et a découvert une nouvelle partie de lui-même.

Le retour à Genève me ramène brutalement à mon quotidien. A l’instant même où les enfants voient leurs parents, nous étions redevenus des étrangers. Les regards se ferment, les paroles sont timides, le contact physique très maîtrisés. Après un petit sourire à chacun, nous nous séparons.

Que s’est-il passé ? … Je crois que l’expression « ouvrir son cœur » prend ici tout son sens. Carole a une nouvelle fois réussi son pari avec Courir… Ensemble.

Bravo et merci du fond du cœur pour ta conviction et ton engagement auprès de tes protégés."

Cédric




Carole