Célina a ENFIN pu prendre place dans sa joëlette !

Cette nouvelles aventure a commencé samedi avec une grosse colère. La maman d’une des capitaines prévues pour les 20km de Lausanne m’a appelée samedi à 17h pour annuler la participation de sa fille pour cause de météo. Oui il faisait froid mais ce n’était pas une surprise, les températures étaient annoncées depuis le début de la semaine et ce n’est pas respectueux d’attendre a veille à 17 heures pour appeler.

Heureusement, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Notre Jayson qui venait accompagner son papa coureur a accueilli ma proposition de « remplaçant » avec un immense sourire et s’est à nouveau installé dans notre joëlette avec enthousiasme.

Notre seconde capitaine attendait depuis trois ans de pouvoir participer à une course avec notre équipe au grand coeur. Malheureusement, soit elle était hospitalisée, soit son état de santé ne lui permettait pas d’encaisser les secousses de la joëlette, bref, on avait perdu l’espoir d’y arriver. Malgré une nouvelle longue hospitalisation prévue prochainement, la date du 5 mai apparaissait comme la seule possible et cette fois rien n’est venu contrarier nos projets, Célina pouvait prendre le départ.

Emmener une ado de 18 ans aux 20km de Lausanne était un pari audacieux. Ceux qui connaissent la course me comprendront, ceux qui connaissent Lausanne également, ça grimpe !!!!

Mais cette année, au départ en jaune, il n’y avait que des « ultra gazelles » et c’est plus motivée que jamais que toute l’équipe a relevé le défi.

Nous nous retrouvons tous à 8h15 sur le parking à côté du départ, l’organisation nous ayant, une fois de plus, facilité la logistique. On ne va pas se mentir, ça pique, la bise commence à se lever mais heureusement, le soleil est là et c’est avec couverture et bien au chaud que nos capitaines prennent place dans leur « carrosse ».
Ils nous confirmeront tous les deux qu’ils n’ont absolument pas eu froid.

La répartition des coureurs en blocs de vitesse permet une circulation facile jusqu’à la ligne de départ.

Une fois encore, mais la dernière, je laisse partir les joëlettes le coeur lourd mais l’énorme avantage des 20km de Lausanne c’est qu’avec notre GO local, Marc, qui connaît le moindre centimètre du parcours, nous allons pouvoir applaudir notre vaillante équipe à 5 reprises et le temps passera super vite.
Je ne m’étais pas trompée, le niveau de nos coureurs est très élevé et c’est avec le sourire que nous les retrouverons, à peine marqués par la difficulté du parcours.

Michèle et Julien sont aussi sur le parcours et les pompiers également. Dommage que leur règlement leur interdise désormais de faire marcher les sirènes, je me souviens avec émotion de notre première course où nous avions été accueillis par les chants des sirènes, toute la caserne dans les camions, j’en ai encore les frissons et pourtant c’était en 2014....

Dans la dernière descente, Alicia n’a pas oublié le maintenant traditionnel détour par le skate parc pour le plus grand bonheur de Jayson et c’est le sourire aux lèvres que Célina et Jayson vont couper la ligne d’arrivée, entourés de toute notre superbe équipe.


Après l’effort, le réconfort, oui mais il faudra gérer la logistique des voitures, certains coureurs n’ayant pas lu les infos jusqu’au bout.....les parkings ne permettent pas aux voitures de sortir avant 15h30....
Par grave, on discute, on s’organise, et on se retrouve tous autour d’une table pour célébrer ce beau moment de sport et d’amitié.

Un très grand merci à nos familles pour leur confiance, à tous nos coureurs pour leur enthousiasme, Alicia, Céline, Jovan, Bruno, François, Xavier, Moïse, Bernard, Boris, Jean-Marc, Fred, Vincent, Pau, Philippe.
Merci tout spécial à Philippe qui s’est chargé de la logistique coureurs, à Marc qui nous accueille en terre vaudoise et organise « l’after », à Roland et Jean-Pierre les chauffeurs.
A Michèle et Julien qui ont bravé le froid pour partager cette journée avec nous et une grosse pensée à Noah, un immense guerrier auquel toute notre équipe envoie un max de courage.
A toutes les accompagnantes qui sont venues soutenir leur cher et tendre, leur frère et enfin et surtout MERCI à Célina et Jayson pour leurs yeux brillants, leur sourire et leur bonheur de capitaine !

Rendez-vous très bientôt sur les chemins genevois pour d’autres aventures.



Carole